Du 29 janvier au 2 février 2014, sur une idée originale, nommée «La construction d’un rêve», Arthur H avait décidé d’élire résidence au Centre Phi, accompagné par des musiciens québécois issus d’une famille musicale que son amie Lhasa lui avait présentée. Patrick Watson, François Lafontaine (co-réalisateur/clavier), Mishka Stein (basse), Robbie Kuster (batterie), Mathieu Parisien (ingénieur de son) et Jean Massicotte (mixage) se sont joints à lui dans cette aventure. Le guitariste, Joe Grass et les choristes, Marie-Pierre Arthur, Lisa Iwanycki Moore et Erika Angell se sont également prêtés au jeu.

Sur une base quotidienne, Arthur H a livré au public l’envers du décor sur ce moment, sur cette intimité que sont ces étapes de création et d’enregistrement des chansons de son nouvel album, Soleil dedans.

Nous avons réalisée une série de capsules vidéo qui vous feront revivre cette aventure collective inusitée. Dans un premier temps, Arthur H nous explique la genèse du projet.

Ensuite, on suit l'équipe en coulisses, dans les méandres de ce processus de création étalé sur cinq jours. Le jour 1  a été entièrement consacré à l'enregistrement des arrangements de la pièce L'autre côté de la lune (Dark Side of the Moon), la chanson phare de ce nouvel album. On reconnaîtra François Lafontaine qui pilote l'expérience avec Arthur H et les collaborateurs de longue date de Patrick Watson, Mishka Stein à la basse et Robbie Kuster à la batterie.

Au cours du deuxième jour d'enregistrement, quelques pépins techniques viennent perturber l'avancement du projet. Et pourtant, cette journée remplie d'imprévus nous permets de découvrir la complicité hors du commun qui s'opère entre le chanteur et Patrick Watson pendant l'enregistrement des voix sur la sublime ballade Le tonnerre du coeur.

Lors du quatrième jour, on explore l'univers de Le bonheur, c'est l'eau, une chanson à saveur pop, où la de voix Marie-Pierre Arthur se mêle à celles d'Erika Angell, du duo Thus:Owls et de Lisa Iwanycki Moore (Creature, Blood And Glass).

Jour 4. On suit l'équipe dans l'univers rythmé et ludique de la chanson Les papous, c'est nous! L'auteur-compositeur-interprète a carte blanche et la journée se termine sous les applaudissements.

Déjà la fin de l'aventure! La fatigue se fait sentir, mais l'expérience en huis clos a porté ses fruits. Sur La ballade des clandestins, Joe Grass à la guitare vient créer une ambiance à la David Lynch qui nous transporte dans la quête de ces deux amoureux audacieux.

Et voici enfin quelques photos capturant l'ambiance au terme de la première journée d'enregistrement alors qu'Arthur H et ses collaborateurs ont pris part à un cocktail réunissant amis et invités.

À propos de Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.

Ne manquez jamais un article! Abonnez-vous à notre blogue:

M’ABONNER

Vous aimez l'art et la culture?

Tenez-vous informé avec notre infolettre.