C'est le 1er juin 2012 que le Centre Phi ouvrait ses portes. Pour souligner son 5e anniversaire, voici une sélection de dix moments marquants de sa programmation axée sur l’expérimentation, l’inattendu et la nouveauté. Autant de projets de création artistique qui ont su maximiser les capacités technologiques, humaines et avant-gardistes du Centre Phi. 

1- AMENTIA (2012)
Pour marquer son ouverture en 2012, le Centre Phi a proposé à ses visiteurs d’explorer la folie de l’intérieur... AMENTIA de Jean-François Mayrand, présentée en première mondiale, permettait en effet à chacun de s’enfermer dans une petite pièce de neuf mètres carrés pour entrer en interaction pendant cinq minutes avec un personnage fou interprété par Gaëtan Nadeau. Projeté en grandeur nature simultanément sur trois écrans, le «fou» réagissait différemment en temps réel selon l’attention que le visiteur portait à un écran plutôt qu’à un autre.

2- La semaine de 8 jours avec Renata Morales (2013)
L’artiste aux multiples facettes Renata Morales a été la première à être invitée à prendre d’assaut les espaces du Centre Phi dans le cadre de l'événement La semaine de 8 jours. On lui a donné carte blanche pour conjuguer l'art à la mode, à la gastronomie, au cinéma, à la musique et au shopping. Pendant 8 jours et 7 nuits, des expositions, installations, prestations en direct de DJ, musiciens et designers ont été au programme de cette célébration de la création sous toutes ses formes.

3- Le Kanaval KANPE (2013)
En ce mois frisquet qu’est février, le Centre Phi a transformé ses espaces le temps d’une soirée organisée pour une bonne cause. En effet, la fondation KANPE, qui accompagne les familles haïtiennes les plus démunies vers l’autonomie financière, avait choisi d’y organiser sa première grande soirée-bénéfice. Costumes délirants, exposition artistique de la célèbre photographe britannique Leah Gordon, groupes de musique et de danse haïtiens dont Doody et Kami, et la participation d’Arcade Fire (la fondation a été créée par Régine Chassagne, membre du groupe) ont su réchauffer l’ambiance et la générosité des participants.

4- Rad Hourani sous toutes ses coutures (2013)
Cette année-là, c’est Rad Hourani qui célébrait ses 5 ans de création unisexe. Pour souligner cet anniversaire, le Centre Phi lui a ouvert ses portes, à l’initiative de sa fondatrice et directrice Phoebe Greenberg. Durant un mois, dans le cadre d’un événement pluridisciplinaire (exposition, photographies, vidéos), les visiteurs ont pu découvrir les multiples influences et références derrière la démarche artistique du créateur et, somme toute, son goût de l’art sous «toutes ses coutures».

5- Seances par Guy Maddin (2013)
Sans aucun doute le projet le plus audacieux de la carrière de Guy Maddin, le projet Seances s'inspirait de films perdus de l'industrie cinématographique. Le cinéaste a pris résidence au Centre Phi et y a tourné 12 courts métrages devant public en 13 jours. Ces séances se sont conclues par la production du long métrage The Forbidden Room, signé Phi Films et Buffalo Gal Pictures en coproduction avec l’Office national du film du Canada (ONF), qui figure d'ailleurs sur la liste des dix meilleurs films canadiens du TIFF en 2015.

6- Arthur H en studio (2014)
C’est avec un rêve en tête qu’Arthur H a franchi les portes du Centre Phi en janvier 2014: livrer au public, en huis clos et en direct, les étapes de création et d’enregistrement des chansons de son nouvel album, Soleil dedans. Tournages du processus créatif, enregistrements en studio, retransmissions en direct sur le Web depuis le Centre Phi, création et diffusion quotidienne de capsules Web des meilleurs moments, ainsi qu’une conférence avec l’artiste ont transformé le rêve en réalité. Tout un marathon technique et créatif de quatre jours, tant pour l’artiste que pour l’équipe du Centre Phi!

7- Nick Cave: 20,000 Days on Earth (2015)
Alors que Nick Cave se trouvait à Montréal pour prendre part au festival Osheaga, le Centre Phi a reçu l’icône du rock pour l’avant-première canadienne du film 20,000 Days on Earth, véritable incursion dans la vie de l’artiste. Une expérience exceptionnelle pour les chanceux présents à cette soirée exclusive, alors que deux autres projections seulement étaient prévues en Amérique du Nord. Sans oublier que la projection du film a été suivie d’un échange au cours duquel Nick Cave – dans une rare performance solo au piano – a joué quelques morceaux choisis à même son vaste répertoire.

8- Theater of Life (2016)
Dans le cadre du projet Theater of Life et de ses efforts de sensibilisation au problème du gaspillage alimentaire, le Centre Phi a présenté une série d’événements socioculinaires pour mieux explorer cette thématique: des ateliers offerts par des chefs de renommée mondiale sur l’utilisation des surplus alimentaires, un repas-bénéfice, une exposition de photos et une avant-première du film du même nom que ce projet. Une conférence a également réuni des intervenants locaux et internationaux, dont le renommé chef italien et activiste Massimo Bottura, source d’inspiration du projet Theater of Life.

9- Sensory Stories I et II (2015 et 2016)
Quelque 18 000 personnes ont visité les deux premières éditions de cette exposition conçue et organisée en partenariat avec Future of StoryTelling (FoST) de New York et présentant les œuvres de pionniers des technologies émergentes du monde entier. Réalité virtuelle, vidéos en 360 degrés, interfaces tactiles et autres œuvres immersives et participatives ont incité chaque visiteur à les apprécier à travers son propre regard, son vécu et ses émotions. La troisième édition de l’exposition débutera le 18 juillet 2017.

10- La Nuit Tribe (2015, 2016, 2017)
Pour chacune des trois dernières éditions de la Nuit blanche à Montréal, le Centre Phi a proposé une nouvelle mouture de La Nuit Tribe, un happening multidisciplinaire combinant performances musicales, arts visuels et réalité virtuelle. L’édition 2017 avait une connotation particulière alors que Montréal célèbre son 375e anniversaire; le Centre Phi a donc concocté une programmation nocturne qui reflète toute la diversité et le dynamisme du Montréal d’aujourd’hui, 50 ans après l’Expo 67. Performances musicales, expérience olfactive, visuels psychédéliques, œuvres de réalité virtuelle et une installation artistique en ont mis plein la vue et les oreilles.

Par Lydie Coupé
Crédit photo (couverture): Jean-Sébastien Dénommé

À propos de Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.
> À lire également...

Vous aimez l'art et la culture?

Tenez-vous informé avec notre infolettre.

J’aimerais recevoir l’infolettre du Centre Phi, qui comprend à la fois des nouvelles et des offres promotionnelles. Et je considère être pleinement avisé que je peux, à tout moment et en un seul clic, décider de ne plus la recevoir.