Ah, Facebook! Cette semaine à Chosen Family, Thomas Leblanc se demande s’il doit prendre une pause du réseau social pendant le temps des Fêtes alors que Tranna Wintour s’en croit incapable. Tous les deux sont minés par la négativité sur la plateforme même s’ils ne font pas (heureusement!) l’objet de critiques trop acerbes.

Dans cet épisode bilingue, les deux acolytes discutent justice sociale, humour et télévision pour adolescents avec la journaliste et animatrice Judith Lussier, souvent visée par des flèches dans les médias sociaux. Féministe engagée contre les oppressions en tous genres, Judith fait partie du duo Les Brutes (avec l’auteure Lili Boisvert), connu pour ses capsules vidéo édifiantes et décalées diffusées sur le site Web de Télé-Québec. La conversation revient aussi sur le mouvement #moiaussi, qui, selon Judith, a provoqué un changement réel dans les dernières semaines.

Download | iTunes | Google Play Music | Stitcher | RSS Feed

Thomas était très heureux de parler au téléphone avec le critique d’art Jerry Saltz du magazine New York. Camionneur jusqu’à l’âge de 41 ans, le coloré journaliste se réjouit aujourd’hui de voir plus de 25 expositions par semaine. Selon lui, une vie dans les arts vaut bien la pauvreté qui touche ceux qui ne trônent pas au sommet. Il croit aussi que sa génération devrait faire une plus grande place aux jeunes artistes.

Côté humour, Tranna est enchantée par celui de Jess Beaulieu, une artiste féministe de Toronto qui coanime notamment le balado The Crimson Wave.

L’épisode se termine avec Devastating, une magnifique chanson mélancolique du musicien canadien Woodpigeon offerte sur son plus récent EP. Visionnez le clip de la chanson, signé par le Viennois Lorenz Tröbinger.

PhotoJean-Sébastien Dénommé

Chosen Family est une nouvelle série de podcasts créée par deux personnalités montantes du milieu de l’humour montréalais: Thomas Leblanc et Tranna Wintour. Deux fois par mois, Chosen Family présente des conversations, des entrevues et une revue de l'actualité culturelle qui mettent en lumière l’importance de l’amitié, de la résistance et de la communauté à l’intersection de l’art, du genre et de la sexualité. Présentée et produite par Phi.

À propos du Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.

Ne manquez jamais un article! Abonnez-vous à notre blogue:

M’ABONNER
> À lire également...

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!