À l’occasion des Journées de la culture, le Centre Phi offrira une projection gratuite de In the Name of All Canadians, une compilation de courts métrages documentaires commandée par Hot Docs pour le 150e anniversaire du Canada. Les six films sont inspirés de la Charte des droits et libertés. Des droits autochtones à la controversée «clause nonobstant», les cinéastes intègrent les principes clés de la Charte aux expériences vécues dans ce pays qui est le nôtre.

Nous vous proposons quatre documentaires offerts gratuitement en ligne qui pourront bonifier votre visionnement et enrichir vos réflexions.

Kanehsatake, 270 ans de résistance
La productrice et réalisatrice Alanis Obomsawin couvre une crise politique et sociale majeure nous permettant de saisir la nature des injustices auxquelles le peuple autochtone est confronté depuis la naissance du Canada. En juillet 1990, la communauté mohawk d’Oka, au Québec, s’insurge contre le projet municipal de la ville d’agrandir un terrain de golf impliquant l’empiétement illégal de leur territoire. Plusieurs Premières Nations du Canada et des États-Unis rejoignent le mouvement, transformé en conflit armé, contre la Sûreté du Québec et l’Armée canadienne.

Statu Quo? Le combat inachevé du féminisme au Canada
En 1957, la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada énonce 167 recommandations visant à réduire les inégalités entre les sexes dans les différentes sphères de la société canadienne. Réalisé en 2012, Statu Quo? examine les aspects sur lesquels le combat est inachevé. On y parle de la violence faite aux femmes, de l’accès à l’avortement, et des services de garde d’enfants qui demeurent des enjeux majeurs en termes de reconnaissance, d’infrastructures, et de financement.

The Skin We’re In
Si le Canada jouit d’une excellente réputation en matière de tolérance raciale et de multiculturalisme, Desmond Cole nous montre que la réalité est bien plus obscure qu’elle n’y paraît. Élu meilleur auteur de la relève par les Magazine Awards en 2016, le jeune Torontois privilégie cette fois la caméra pour éveiller les consciences sur le racisme envers les Noirs.

Une dernière chance
Le Canada offre un système de protection des réfugiés homosexuels exemplaire. C’est le premier pays à avoir ouvert un dossier de demande d’asile en raison d’une orientation sexuelle particulière. L’accès à ce système n’est cependant pas évident pour autant. Réalisé en 2012, Une dernière chance, de Pierre Émile d’Entremont, nous invite à suivre les demandes de résidence de cinq réfugiés homosexuels gravement persécutés dans leurs pays d’origine. Un documentaire haletant et profondément touchant.

Par Victoire Pottiez
Photo: Hot Docs

La compilation de courts métrages documentaires commandée par Hot Docs pour le 150e anniversaire du Canada, In the Name of All Canadiansest présentée gratuitement le 29 septembre à l'occasion des Journées de la culture. Les réalisateurs Annick Marion,  Karen Chapman et Khoa Le seront présents pour une discussion suite à la projection.

À propos de Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.

Ne manquez jamais un article! Abonnez-vous à notre blogue:

M’ABONNER
> À lire également...

Vous aimez l'art et la culture?

Tenez-vous informé avec notre infolettre.