Weirdos

Notre commissaire cinéma Danny Lennon nous raconte comment les films du mois de mars ont su conquérir sa tête et son cœur de cinéphile.

«On dit parfois que le cinéma invite au voyage. Notre sélection de mars en est une belle preuve! Allemagne, Malaisie, Islande, Finlande… Des films magnifiques. On vient en aveugle, sans bagage ni attente, puis on se laisse tout simplement transporter.»

Ma vie de Courgette
«Cette animation du cinéaste suisse Claude Barras est certainement un des meilleurs films de l’année! Il a tout cassé à Cannes! Le film raconte la vie de Courgette, un vaillant garçon qui se croit seul au monde après la mort de sa mère, mais qui se fera de nouveaux amis et tombera amoureux au foyer pour enfants. C’est vraiment génial, de toute beauté! Les petits comme les grands en raffoleront.» On inscrit le 11 mars à l’agenda pour venir découvrir Ma vie de Courgette en famille.

Weirdos
«Le réalisateur canadien Bruce McDonald fait actuellement beaucoup jaser dans les festivals avec son drame Weirdos, mettant en vedette Dylan Authors, Rhys Bevan-John et Francine Deschepper. L’histoire se déroule dans les années 70, alors que Kit et Alice quittent leur village en quête d’une vie trépidante dans la grande ville. Du beau cinéma de chez nous!» La belle folie de Weirdos débarque au Centre Phi le 11 mars.

La tortue rouge
«Tout aussi magnifique, mais un peu plus «adulte», La tortue rouge du réalisateur néerlandais Michael Dudok de Wit a également séduit le public de Cannes. Ce conte écologique propose des images simples et impeccables. Il faut le voir!» Nommé pour l’Oscar du meilleur film d’animation, La tortue rouge sera projeté au Centre Phi le 14 mars.

The Happiest Day in the Life of Olli Mäki
«C’est absolument malade mental! Ce film de Juho Kuosmanen est à l’affiche dans les cinémas de Finlande depuis plusieurs mois et son succès ne se dément pas. Tourné en noir et blanc, il raconte l’histoire du boxeur finlandais Olli Mäki. Mais The Happiest Day va au-delà du film sportif. La boxe est surtout un prétexte pour parler de ce déchirement entre l’amour et la pression de la performance. Je suis très content de le présenter au Centre Phi en première québécoise. Vous allez adorer, c’est du grand cinéma.» Trois occasions de découvrir ce drame biographique finlandais, du 16 au 18 mars.

Apprentice
«J’ai vu ce drame à Cannes. Un énorme hit! L’histoire se déroule en Malaisie, où un jeune gardien de prison devient l’apprenti du bourreau en chef, celui qui accompagne – et exécute – les condamnés à mort dans leurs derniers jours. Le bourreau le prend sous son aile et il lui enseigne les ficelles du métier. C’est le genre d’histoire qu’on ne voit pas souvent au cinéma. C’est fascinant et super bien fait.» Apprentice, du réalisateur singapourien Junfeng Boo, est présenté le 24 mars.

Festival de films Venice Days
«Le Centre Phi entretient une belle histoire d’amour avec Venice Days. On aime son ambiance conviviale, ses découvertes emballantes, son grand respect des cinéastes et des artisans… Jamais de toute ma carrière je n’ai vu une ovation aussi spectaculaire que celle pour Incendies de Denis Villeneuve au Venice Days. Je suis persuadé qu’on ne reverra plus jamais un tel enthousiasme, une telle magie dans une salle de cinéma. C’est à partir de ce moment que le lien Italie-Québec s’est consolidé pour de bon. Ils sont devenus de la famille! C’est donc avec plaisir que nous collaborons pour une troisième année avec ce festival en projetant des films marquants de la cuvée 2017. Le programmateur Sylvain Auzou nous rendra même visite pour partager ses trouvailles! Pour la plupart, ce sera notre unique chance de les voir sur grand écran à Montréal.

Quelques titres à ne pas manquer? Heartstone – du réalisateur islandais Guðmundur Arnar Guðmundsson, la trame musicale est signée Patrick Watson – ou encore, Hounds of Love, un excellent thriller de Ben Young qui remporte un succès monstre dans tous les festivals où il est projeté.»

Le Festival de films Venice Days se tiendra du 21 mars au 12 avril. Notons que Heartstone sera projeté le 21 mars et Hounds of Lovele 12 avril.

Les anniversaires

La vie des autres – 10e anniversaire
«Chaque mois, la programmation cinéma du Centre Phi souligne l’anniversaire de films à découvrir ou à revoir. En mars, on souligne les dix ans de La vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck. C’est un film parfait, comme on en voit rarement.» Le gagnant de l’Oscar du meilleur film étranger (2006) est présenté le 27 mars.

Good Will Hunting – 20e anniversaire

«Good Will Hunting, un classique feel good qu’on ne se lasse jamais de regarder, célèbre ses 20 ans.»  À redécouvrir sur grand écran le 28 mars.

Propos recueillis par Julie Champagne
Crédit photo: EyeSteelFilm (couverture)

À propos du Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.
> À lire également...

Vous aimez l'art et la culture?

Tenez-vous informé avec notre infolettre.

J’aimerais recevoir l’infolettre du Centre Phi, qui comprend à la fois des nouvelles et des offres promotionnelles. Et je considère être pleinement avisé que je peux, à tout moment et en un seul clic, décider de ne plus la recevoir.