Des paroles qui dénoncent, des rythmes qui bercent, des images qui osent. L'heure du thé n'aura jamais été tant infusée d'émotions parfois crues, douze précieux complices du Phi ayant accepté ici le défi de se dévoiler sous un nouveau jour. Comment ? En partageant leur poème préféré et, par le fait même, en nous faisant découvrir quelques-unes des voix de la poésie moderne. Dans le deuxième volet de cette série vidéo inédite produite et créée par le Phi, Camille Poliquin, Laurence Lafond-Beaulne et Miles Greenberg se prêtent sans censure au jeu des rimes et des sonorités pour nous servir un moment d'introspection...

This is how I destroyed you. And this, is how
I kept you alive.

Miles Greenberg récite Advice From Dionysus, de Shinji Moon

Elle, c'est une poétesse américaine d'origine coréenne, qu'on dit au début de la vingtaine quoique son profil demeure (volontairement?) mystérieux. Lui est artiste et mannequin, un Montréalais désormais installé à Paris, qui prête son corps à l'art performance, la vidéo et la photographie. Ce poème, Miles Greenberg le connaît intimement puisqu'il en a fait la trame de fond de l'une de ses œuvres. Loin de voir une incantation macabre dans ces quelques vers libres de Shinji Moon, il embrasse l'appel à défenestrer son corps pour y créer un espace intime où spectateurs et lecteurs peuvent venir se lover...

I bought a Snickers bar,
because I have to kill myself somehow

Camille Poliquin récite I crashed my bike last night, I was drunk, de Jay Winston Ritchie

Les synthétiseurs n'auront jamais été habités d'autant de douce humanité que quand ils accompagnent la voix gracile et planante de Camille Poliquin, double personnalité de l'électropop montréalaise. Avec sa complice Laurence, elle chante le paradis perdu du sentiment amoureux au sein du duo montant Milk & Bone. En carrière solo sous le nom KROY, cette ex-voix du Cirque du Soleil se fait plus sombre et tourmentée. Sans en connaître trop sur l'auteur, elle a choisi ce poème, nous dit-elle, parce qu'elle se reconnaît dans ces égoportraits de la métropole, cette vadrouille déjantée, drôle et sans pathos du Montréalais Jay Winston Ritchie.

Laurence Lafond-Beaulne récite un extrait du recueil de poèmes Ne faites pas honte à votre siècle, de Daria Colonna

Elle, c'est «Bone», une enfant de la balle et l'autre moitié du duo électropop montréalais Milk & Bone, lancé mondialement avec le EP Little Mourning louangé des critiques. (Comme sa complice Camille Poliquin, Laurence Lafond-Beaulne prête aussi sa voix douce et aérienne à un projet parallèle, le duo Paloma.) Formée jazz, elle vibre pop. La voix est aérienne, le regard direct et le propos girl power. On ne s'étonnera pas qu'elle ait trouvé le miroir recherché chez la poétesse montréalaise Daria Colonna, auteure de ce récent recueil vindicatif et vulnérable, en lice pour le prix du Gouverneur général.

pour le mot tendresse
et les redistributions de violences
À propos du Centre Phi
Le Centre Phi, c’est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C’est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C’est un centre multifonctionnel où l’art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c’est surtout un lieu d’échanges, d’apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d’enregistrement, etc.

Ne manquez jamais un article! Abonnez-vous à notre blogue:

M’ABONNER
> À lire également...

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!