Photo: Bobby Leon

Plus de trois ans après la parution de son premier album, Emilie Kahn se délaisse des préconceptions à son égard et revient avec une proposition renouvelée sur plusieurs fronts. L’artiste montréalaise présente actuellement Outro, une deuxième offrande indie pop plus assumée sur laquelle elle tire un trait sur sa jeunesse.

L’auteure-compositrice-interprète Emilie Kahn est passée par de nombreuses phases artistiques pour se rendre où elle est aujourd’hui. D’abord membre du trio folk pop Thanya, Emilie and Aly, elle s’est ensuite affranchie du groupe pour développer sa formule indie folk en tant qu’Emilie & Ogden sur son premier album solo, 10 000, paru en 2015. Ne voulant plus rattacher invariablement son art à la harpe, son instrument de prédilection, elle fait peau neuve une fois de plus et se révèle désormais sous son véritable nom.

Photo: Bobby Leon

Cette douce libération est marquée par Outro, un nouvel album teinté par une indie pop vaporeuse qui assume de plus en plus ses inclinaisons pop. «Je pense que chaque artiste cherche un peu à se réinventer avec chaque album. En fait, je me suis rendue compte que je suis plus une songwriter qui joue de la harpe qu’une harpiste à proprement dit. Je réalise aussi que j’aime écrire de la pop pis que je commence à tendre naturellement dans cette direction-là», dénote-t-elle.

«J’ai grandi en écoutant des trucs indie comme St. Vincent et Emily Haines & The Soft Skeleton. Dans les cercles un peu underground, il y a un genre de stigma qui fait que les gens trouvent que la pop c’est trash, et quand j’ai commencé en solo, je voulais faire quelque chose de cool qui allait sortir du lot. Au fil du temps, je me suis rendue compte que j’ai des instincts vraiment pop dans mon écriture et j’essaie de moins les camoufler dans le style de la musique.»

Cette émancipation artistique se manifeste particulièrement sur Will You?, un nouveau single aux teintes électro pop soutenu par des effets divers et une production étoffée signée Warren C. Spicer de la formation Plants and Animals.

Au final, Outro, c’est un peu un breakup album. Je pense que je l’ai fait pour passer à autre chose.
Photo: Bobby Leon

Plus assumée que jamais

En plus de marquer un certain virage au niveau de la forme, Emilie Kahn n’a pas lésiné sur le fond. Légitimement titré, Outro est présenté comme le douloureux trait qu’elle tire sur sa jeunesse. Marquée par des relations houleuses, la Montréalaise tisse sur ce deuxième projet le récit d’une adulte qui revisite son passé avec un nouveau recul. «En écrivant cet album-là, je repensais beaucoup aux émotions fortes que je ressentais quand j’étais ado et au début de la vingtaine. Cette période où être en amour, c’était l’affaire la plus importante au monde. Maintenant, j’ai les idées un peu plus claires. J’avais une espèce de sentiment de nostalgie pour ces sensations-là pis j’écrivais un peu dans cet angle-là», lance-t-elle, d’un air pensif. «Au final, Outro, c’est un peu un breakup album. Je pense que je l’ai fait pour passer à autre chose.»

Motivée plus que jamais par ce désir de s’assumer, cette nouvelle mutation ne se limitera pas à la direction artistique, puisque la jeune artiste compte également la transposer sur scène. Cela se fera par le biais de costumes extravagants et décomplexés, mais aussi par une approche révisée de la dynamique sur scène. «Je suis un peu tannée d’être assise tout le long des spectacles. J’aime jouer de la harpe, mais j’ai envie de bouger. Pour mes prochains shows, il va y avoir plus de moments où je vais délaisser mon instrument et miser un peu plus sur la perfo. En fait, plus on vieillit, plus on commence à se foutre des préconceptions et de ce que les autres peuvent penser. Et naturellement, ça va se refléter dans tout ce que je fais.»

Photo: Bobby Leon

Par Alexandre Demers

Emilie Kahn lancera son album Outro le 7 mars au Centre Phi.

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.

Never miss a post! Subscribe to our blog:

SUBSCRIBE

Do you love arts and culture?

Subscribe to our publications!