Du 15 octobre au 12 novembre, Björk ouvre une nouvelle porte sur son univers avec la première nord-américaine de Björk Digital présentée à DHC/ART Fondation pour l’art contemporain par Phi et Red Bull Music Academy.

Prêtresse de l’innovation et exploratrice de la modernité, Björk a accompagné son œuvre de recherches poussées afin de mettre les technologies artistiques et interactives au service de sa musique. L’exposition Björk Digital s’inscrit dans cet état d’esprit en présentant des œuvres numériques et vidéo uniques parmi lesquelles l’expérience immersive Family, œuvre centrale de l’album Vulnicura dévoilée en grande première, l’application consacrée à Biophilia, Mouth Mantra VR ainsi qu’une série de vidéoclips. Björk Digital lève le voile sur le talent des collaborateurs qui ont travaillé auprès de l’artiste pour rendre compte de sa vision avant-gardiste.

Andrew Thomas Huang
Le parcours proposé sera l’occasion de découvrir, entre autres, Family, Stonemilker VR et Black Lake, trois œuvres signées Andrew Thomas Huang, réalisateur expérimental unissant ses forces avec Björk depuis plusieurs années déjà. Le travail de ce natif de Los Angeles se distingue par une multiplication des approches et technologies novatrices expérimentées pour mettre en forme, en couleur et en volume une vision artistique psychédélique et des questions métaphysiques. Family est une expérience de réalité virtuelle interactive élaborée avec Björk depuis trois ans et la pièce maîtresse de l’album Vulnicura VR. Lors d’une entrevue accordée au magazine Dazed and Confused en septembre 2012, la chanteuse louait les qualités de l’artiste: «Andrew a une sensibilité fragile, poétique et pourtant un professionnalisme inné dans le traitement et l’exécution complexe du tournage.» Pour ces mêmes raisons, il a développé une belle réputation quant à son habileté à collaborer avec des artistes exigeants, parmi lesquels Avi Buffalo, Atoms for Peace ou encore Sigur Rós.

James Merry
Non loin d’Andrew Thomas Huang, on retrouve James Merry, coréalisateur de Family et concepteur du masque porté par Björk dans cette pièce. Cet artisan, né en Angleterre et Islandais d’adoption, vit dans les environs de Reykjavik et travaille avec Björk depuis maintenant sept ans. Il l’a rejointe dans la conception de vidéoclips (Blake Lake, Moon) et d'applications (Biophilia, Moon, Solstice) en tant qu’assistant personnel et, surtout, il a élaboré pour elle des broderies fantasmagoriques, qu'elle a portées sur scène et à l’écran. James Merry puise essentiellement son inspiration dans la nature et crée avec une grande variété de matières: des perles à la dentelle en passant par le latex et la soie.

Jesse Kanda
Pour Mouth Mantra VR, Björk a travaillé avec Jesse Kanda sur l’exploration d’une bouche, au plus près et sous toutes ses coutures. Le jeune vidéaste anglais s’est démarqué depuis ses débuts avec des sculptures en trois dimensions et des réalisations vidéo déformées, surréalistes, parfois cauchemardesques. Il travaille de pair avec le DJ et producteur Arca, mais aussi avec FKA twigs.  Ses collaborations avec la chanteuse, sur LP1, son premier album, ainsi que ses deux EPs, ont propulsé son travail sous le feu des projecteurs. Notons que la relation artistique entre ces deux jeunes artistes a été comparée par le magazine Pitchfork à celle du vidéoplasticien Chris Cuningham avec Björk. Ce dernier a dirigé le robotique et sensuel vidéoclip de All is Full of Love. La boucle est bouclée.

Michel Gondry
Björk Cinema accueille une série de vidéoclips dument sélectionnés donnant l’occasion de découvrir et redécouvrir les liens tissés entre l’artiste et des maîtres du cinéma, dont Spike Jonze et Michel Gondry. Ce dernier, faiseur d’histoires et de décors factices, a doublé le propos musical de Björk d’une dimension fantastique (s’il en fallait une) et poétique. Avant de se lancer dans le long métrage en 2001 avec Human Nature, Michel Gondry s’est largement illustré dans la réalisation de vidéoclips comptant parmi ses associations Étienne Daho, The Rolling Stones, Beck, The White Stripes ou encore Kanye West et Cody ChesnuTT. Il travaille avec Björk pour la première fois en 1993 avec Human Behaviour et signera pour elle sept vidéoclips supplémentaires.

Warren Du Preez et Nick Thornton Jones
Nouvelle vidéo de réalité virtuelle tirée de VulnicuraNotget VR a été réalisée par Warren Du Preez et Nick Thornton Jones, duo collaboratif depuis 1998. Les deux hommes se sont illustrés dans les mondes de la musique, de l’art et de la mode en faisant dialoguer avec la plus grande subtilité ombres et lumières, textures et fluidité pour donner des photos et des films énigmatiques et élégants. On retrouve dans la liste de leurs collaborations des noms comme Lancôme, Iris van Herpen, Shu Uemura, le collectif UNKLE ou encore Massive Attack.

Par Morgane de Capèle

L'exposition Björk Digital est présenté à DHC/ART jusqu'au 12 novembre.

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.
> You might also like...

Do you love arts and culture?

Stay in the know with our newsletter.

I am interested in receiving the Phi Centre newsletter which may include news, updates and promotional offers. I understand that with just one click, I can unsubscribe at any time.