Notre commissaire cinéma Danny Lennon nous raconte comment les films du mois ont su conquérir sa tête et son cœur de cinéphile.

La sélection de mai regroupe des œuvres dont les thèmes sont aux antipodes, des histoires qui évoquent tantôt le deuil, la haine et la désillusion, tantôt la jeunesse, l’amour et l’espoir: «Ce sont des coups de cœur instantanés, percutants et unanimes. Ils se sont tous inscrits comme des évidences dans notre programmation du mois.»

When the Earth Seems to Be Light
«Présenté dans le cadre de Hot Docs, le plus grand festival de documentaires en Amérique du Nord qui sera de passage à Montréal pour la première fois, When the Earth Seems to Be Light est un magnifique documentaire de Tamuna Karumidze, David Meskhi et Salome Machaidze. Il était sur mon radar depuis un bon moment. Dans les rues de Tbilissi, capitale de la Géorgie, on suit une bande de skaters et d’artistes marginaux qui se questionnent sur l’amour et la liberté en cette ère postsoviétique. Un des plus beaux films que j’ai vus au cours des derniers mois. Il nous trotte dans la tête longtemps.

Ce documentaire sera précédé par le court métrage Northbound de Jørn Nyseth Ranum, un film que j’ai aussi adoré. On accompagne quatre des meilleurs skaters norvégiens sur la mer glacée de l’hiver scandinave. Le cinéma, c’est aussi voyager, explorer des lieux inaccessibles, plonger dans des sujets qui nous font vibrer… Je suis un fan fini de skate et ces deux films sont venus éveiller ma fibre nostalgique d’ancien skateur! C’est un doublé magnifique, un match parfait.» Ce programme double sera présenté le 5 mai.

L’attesa (L’attente)
«J’ai vu ce long métrage franco-italien à Venise, il y a presque deux ans, et je suis fier de le retrouver, enfin, au Centre Phi. La trame s’articule autour d’une jeune fille campée par Lou de Laâge qui vient rejoindre son amoureux dans la villa italienne familiale. Sa belle-mère, interprétée par Juliette Binoche, lui annonce que son fils est parti pour quelques jours et lui propose d’attendre son retour avec elle. De silences en souvenirs, on finit par comprendre que le jeune homme en question ne reviendra pas. Certaines scènes sont mémorables, notamment celle où la belle-fille se questionne et confronte sa belle-mère. Le jeu des actrices est sublime et leur complicité est hallucinante. À voir absolument!» Trois occasions de découvrir ce long métrage: les 2, 6 et 7 mai.

La Haine
«Quel film! Ce classique de Mathieu Kassovitz entre assurément dans mon top trois des meilleurs films à vie. Je l’ai trouvé remarquable dès la première écoute en 1995. Il fait partie de mon ADN de cinéphile. La réalisation, la performance des acteurs, la musique, le montage… Tout est incroyable, c’est pratiquement un film parfait. Tous les prétextes sont bons pour le rejouer sur grand écran, surtout que ses sujets sont toujours d’actualité et que l’être humain a grand besoin d’amour par les temps qui courent…» Présenté en formule Cinéma cabaret le 7 mai (veuillez noter que cet événement affiche maintenant complet).

He Hated Pigeons
«Ce film fantasmagorique de la réalisatrice canadienne Ingrid Veninger fait actuellement le tour du monde et le Centre Phi est son escale montréalaise privilégiée! En plus de ses images époustouflantes qui nous font voyager de la Patagonie au Chili, il se distingue surtout par son expérience multidimensionnelle. Dans chaque ville où le film est présenté, des artistes locaux sont invités à improviser et interpréter en direct la trame musicale. Les spectateurs montréalais auront ainsi la chance de se laisser bercer par les accompagnements du groupe Artifice Palace. Une projection exclusive et intimiste qui promet de nous faire vivre quelque chose de trippant!» Cet événement unique, avec musique live, aura lieu le 17 mai.

Propos recueillis par Julie Champagne

Crédit photo: Hot Docs (couverture)

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.
> You might also like...

Do you love arts and culture?

Stay in the know with our newsletter.

I am interested in receiving the Phi Centre newsletter which may include news, updates and promotional offers. I understand that with just one click, I can unsubscribe at any time.