Michel Gondry est considéré comme l'un des réalisateurs les plus marquants de l'histoire du vidéoclip. Passé maître dans l'art de raconter une histoire, de repousser les limites du format et d'élever les œuvres musicales en les submergeant dans son riche univers visuel, il est un véritable pionnier du genre. Petit survol de certains de ses vidéoclips les plus mémorables alors que le Centre Phi s'apprête à recevoir le légendaire réalisateur français le temps d'une conversation.

Sugar Water de Cibo Matto
Sans contredit l'un des vidéoclips les plus appréciés de Gondry, ce tour de force de réalisation a probablement contribué à la popularité de Cibo Matto. Filmé en deux plans séquence montés dans le sens contraire qui s'entrecroisent à la perfection, Sugar Water est considéré par plusieurs comme étant l'un des meilleurs vidéoclips de sa décennie.

Bachelorette de Björk
Michel Gondry et Björk, c'est une histoire d'amour artistique qui dure depuis plus de 30 ans. Avec le clip de Bachelorette – qui raconte le récit d'une œuvre dénaturée, dans un décor style bricolage enfantin vaguement Méliès et totalement Gondry – ils proposent une histoire-dans-une-histoire-dans-une-histoire qui nous transporte de l'enchantement jusqu'à la peine d'amour.

Too Many Dicks (On the Dance Floor) de Flight of the Conchords
En fait, c'est l'entièreté de l'épisode Unnatural Love de la série humoristique néo-zélandaise Flight of the Conchords, diffusée sur HBO, qu'a réalisé Michel Gondry. Avec la chanson Too Many Dicks (On the Dance Floor), il prête son génie visuel au duo comique Bret McKenzie et Jemaine Clement pour leur désormais célèbre complainte sur ces soirées où il manque cruellement de représentantes de la gent féminine.

Around the World de Daft Punk
Réalisé en 1997, Around the World est le premier vidéoclip de Michel Gondry présentant une chorégraphie et le réalisateur a débuté en force avec ce classique instantané du duo français Daft Punk. Robots, nageuses, squelettes et momies se partagent la vedette dans ce chef d'œuvre visuel chorégraphié à la perfection par Blanca Li.

Dance Tonight de Paul McCartney
Mettant en vedette l'actrice Natalie Portman dans le rôle d'un fantôme festoyeur qui entre dans la vie de Paul McCartney par le biais d'une mandoline qu'on lui livre par la poste, Dance Tonight illustre le talent certain de Michel Gondry pour apporter une profondeur artistique aux chansons les plus simples. Bien qu'elle soit joyeuse, lorsqu'elle est superposée au vidéoclip, Dance Tonight prend des airs de fable mélancolique flirtant avec l'horreur, un peu comme si Guillermo del Toro revisitait Passe-Partout.

Everlong des Foo Fighters
Probablement le vidéoclip le plus connu des Foo Fighters, Everlong a trôné au sommet de tous les palmarès de chaînes musicales pendant plusieurs mois. Sur fond de jolie chanson d'amour, le vidéoclip inspiré de l'univers d'Evil Dead devait initialement être encore plus éclaté: «Ça lui a pris une heure à m'expliquer son idée... se souvient le chanteur Dave Grohl au sujet de sa première rencontre avec Michel Gondry. C'était incroyable... mais la chanson ne dure que quatre minutes! C'est un sacré génie. Il était, et selon moi il demeure, le meilleur réalisateur de vidéoclips au monde.»

La ville de Oui Oui
Michel Gondry l'ignorait alors, mais ce vidéoclip allait changer le cours de sa carrière. Réalisé pour le groupe Oui Oui, dans lequel il était batteur, le vidéoclip de La ville a attiré l'attention de Björk, encore peu connue à l'époque, qui l'a aperçu sur MTV. On connaît bien la suite: au fil des ans, Gondry a réalisé sept des vidéoclips de la chanteuse, dont les inoubliables Human Behaviour, Hyperballad et Army of Me. Il a d'ailleurs affirmé que Björk et lui avaient une relation précieuse, et que de la voir faire appel à d'autres réalisateurs le remplissait d'une incontrôlable jalousie.

Par Gabrielle Lisa Collard
Crédit photo: Ariane Rousselier 

L’événement En conversation avec Michel Gondry sera animé par le journaliste culturel Herby Moreau et est présenté en collaboration avec Chromatic, dans le cadre de L’Usine de Films Amateurs de Michel Gondry à Montréal, qui se déroulera du 1er septembre au 15 octobre 2017. 

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.
> You might also like...

Do you love arts and culture?

Stay in the know with our newsletter.

I am interested in receiving the Phi Centre newsletter which may include news, updates and promotional offers. I understand that with just one click, I can unsubscribe at any time.