Photo credit: Todd Terje & The Olsens

Notre département musique vous partage ses plus récentes découvertes, sa sélection de concerts immanquables ainsi qu'un échantillon de chansons en écoute sur repeat. Talents locaux, artistes internationaux de passage dans la métropole et autres incontournables à vous mettre sous la dent.

Les albums: réjouissantes révélations qui ont happé notre attention

The Party, de Andy Shauf
Dès les premières secondes d’écoute, on sent que cet album ne sera pas banal. Production hors pair, ambiance magnifiquement nostalgique et arrangements raffinés confèrent à The Party une note presque parfaite. Rappelant parfois Sea Change de Beck, l’album se veut à la fois un récit habilement ficelé et un voyage dans le complexe univers d’un artiste accompli. Lumineuse trouvaille qui vaut le coup d’œil.

The Odd Tape, de Oddisee
Depuis plus ou moins une décennie, Oddisee multiplie projets convaincants et collaborations fructueuses. Sur The Odd Tape, album instrumental de douze titres, le beatmaker perfectionne son style tout en conservant une signature jazz/hip-hop, amplifiée d'une dose de soul en filigrane. Les pièces s'enchaînent et coulent sans jamais tomber à plat, les moments forts sont nombreux. Puis, il y a cette approche à la fois très technique et créative propre à l'artiste, qui, d'un album à l'autre, le suit assidûment.

Tell Her, de CRi
Avec cet EP, le Montréalais originaire de la ville de Québec se confirme comme fier ambassadeur de la future bass et porte-étendard de la métropole sur la scène électronique, emboîtant le pas à ses compatriotes Kaytranada, Lunice et autres Jacques Greene. Opus évocateur et tout en subtilités, Tell Her se révèle comme une œuvre très personnelle aux sonorités tantôt vaporeuses, tantôt énergisantes. Évoluant dans une direction qui lui est sienne, le producteur Christophe Dubé compile une multitude de couches sonores qui laissent bouche bée, mais qui ne manquent pas de rassasier le tympan, comme en témoigne cette session live enregistrée chez nous tout récemment.

Les sorties: Montréal et la Osheaga fever

Fin juillet, le festival Osheaga s'installera au parc Jean-Drapeau pour accueillir les mélomanes les plus aguerris, le temps d'un week-end. Notre liste de crushs musicaux étant bien garnie, nous avons cru bon de vous rassembler quelques-uns de nos coups de cœur sous forme de liste d'écoute. Certes, il y a les gros noms, Lana del Rey, Radiohead, puis les Red Hot Chili Peppers, mais, Osheaga, c'est surtout l'occasion de découvrir de nouveaux noms et la possibilité de passer d'un set de deep house à un concert punk-rock en l'espace de dix minutes.

Nous serons certainement là pour surveiller les versions live des nouvelles parutions de Wolf Parade (EP 4), Todd Terje & The Olsens (The Big Cover-Up) et Låpsley (Long Way Home), pour ne nommer que ceux-ci. Et puis pour (ré)entendre les "vieux" vers d'oreille de Bloc Party et de Best Coast, évidemment.

À ne pas manquer également ce mois-ci, en rafale: Molly Nilsson et Sean Nicholas Savage (6 juillet), Jessy Lanza et Marie Davidson (14 juillet) ainsi que Braids, en concert intime pour trois soirs consécutifs (27-28-29 juillet).

Les chansons: à écouter sans modération, sur le bord de la piscine

Découverte par Pharrell Williams lors de sa classe de maître à l'institut Clive Davis de l'Université de New York grâce à une vidéo YouTube pour le moins virale, Maggie Rogers a, en quelques jours à peine, cumulé des millions de visionnements sur Spotify et Soundcloud pour sa pièce Alaska. Avec son parcours folk, Rogers combine banjo et synthés pour en arriver à un résultat que Pharrell a lui-même qualifié de "singulier".

Dans un tout autre registre, Blood Orange faisait paraître plus tôt cette semaine la pièce Augustine, premier extrait de son tout nouvel — et attendu — album Freetown Sound. Accompagnée d'un vidéoclip où l'on peut voir l'artiste danser sur un toit et chanter devant une murale représentant le drapeau de son pays d'origine, la chanson est une véritable épiphanie.

Duo ayant germé à Montréal il y a quelques années, Heartstreets s'impose comme une des valeurs sûres à surveiller cet été. Proposant une électro-pop aux penchants R&B, Emma Beko et Gabrielle Godon nous entraînent rapidement dans leur univers à l'esthétique léchée. En écoute: Cruising With You, leur plus récent extrait.

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.
> You might also like...

Do you love arts and culture?

Stay in the know with our newsletter.

I am interested in receiving the Phi Centre newsletter which may include news, updates and promotional offers. I understand that with just one click, I can unsubscribe at any time.