Avec la 88e cérémonie des Oscars du cinéma qui approche à grands pas, nous avons cru bon de passer en revue quelques-unes des œuvres cinématographiques qui ont marqué la dernière année. Des émotions fortes, des effets visuels à couper le souffle; pas de doute, 2015 a été à la hauteur. Dans le court comme le long métrage, plus de dix films de la liste ont été – ou seront, au cours des prochains jours – présentés au Centre Phi. Survol en cinq temps de ces œuvres qui nous ont touchés, divertis, fait rire et émus.

Son of Saul

En lice pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, ce premier long métrage de László Nemes a eu l’effet d’une bombe sur le circuit des festivals. Ayant déjà remporté les honneurs au Festival de Cannes (Grand Prix) ainsi qu’aux Golden Globes (meilleur film en langue étrangère), le film hongrois se taille une place plus qu’enviable en vue de la soirée du 28 février. Notons que le pays avait remporté sa dernière statuette en 1981, avec le film Mephisto.

Présenté chez nous ce mercredi 17 février à 19h30, Son of Saul secoue et bouleverse en nous ramenant au cœur des horreurs d’Auschwitz. Le récit dépeint la vie de Saul Ausländer, prisonnier travaillant dans l’un des crématoriums du tristement célèbre camp de concentration, alors qu'il découvre le cadavre d’un garçon en qui il croit reconnaître son propre fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible: sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

Ave Maria

Projeté en novembre dernier, ce court métrage de quinze minutes nous transporte au cœur du quotidien de cinq religieuses, dans le désert cisjordanien. Alors que leur routine incarne la quiétude, l'arrivée d'une famille de colons israéliens devient rapidement un élément perturbateur.

Comédie douce-amère, cette coproduction France/Palestine/Allemagne prisée à Cannes se retrouve dans la course pour l’Oscar du meilleur court métrage de fiction.

Spotlight

Avec six nominations, Spotlight se positionne parmi les favoris de la cérémonie des Oscars. Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original: le drame biographique signé Tom McCarthy affiche un score admirable.

Mettant en vedette Rachel McAdams et Mark Ruffalo – tous deux remarqués pour leur performance à couper le souffle – ce long métrage adapté de faits réels retrace la fascinante enquête du Boston Globe autour d'un scandale sans précédent au sein de l’Église catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des soupçons d’agressions sexuelles au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Église catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier. À voir le 24 février, à 19h30.

Cartel Land

Autre œuvre digne de mention présentée chez nous plus tôt cette année, Cartel Land nous transporte pour sa part dans un petit village mexicain où un physicien est à la tête d'un mouvement citoyen contre le plus redoutable cartel de drogue au pays.

Véritable tour de force primé notamment à Sundance, cette oeuvre poignante de Matthew Heineman concourt dans la catégorie du meilleur long métrage documentaire. Pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de voir le film sur grand écran, rendez-vous sur Netflix.

Mad Max: Fury Road

S’il y a un événement à ne pas manquer à Montréal ce mois-ci pour tous les mordus de septième art, c’est bien la projection de Mad Max: Fury Road. Présenté dans le cadre de nos soirées Cinéma cabaret, le film possède tous les ingrédients pour faire un malheur: action, aventure, effets spéciaux hallucinants et bande-annonce époustouflante!

Dans un monde dévasté où les gens s'entretuent, Max (Tom Hardy) erre seul dans le désert au volant de sa voiture. Séquestré par le tyran Immortan Joe (Hugh Keays-Byrne), il est brutalisé et enchaîné en attendant son sort. Les luttes pour l'eau et le pétrole sont nombreuses entre les différents clans et lorsque l'impératrice Furiosa (Charlize Theron) trahit Immortan Joe, le despote envoie ses hommes de main à ses trousses. Le 26 février, juste à temps pour la soirée des Oscars, voyez ou revoyez ce chouchou du box-office américain qui était sur toutes les lèvres cette année.

Parmi les nommés, notons également les longs métrages Brooklyn, When Marnie Was There, Carol, Sicario et The Look of Silence, tous présentés au Centre Phi cette année. Pour rester au courant quant aux films à venir, ne manquez pas de consulter notre programmation cinéma.

About Centre Phi
The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It’s a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It’s a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.

Do you love arts and culture?

Stay in the know with our newsletter.

I am interested in receiving the Phi Centre newsletter which may include news, updates and promotional offers. I understand that with just one click, I can unsubscribe at any time.