2juill.2015

Film

Événement passé

Une adaptation libre de Purple Rain, suivie d'une conversation et courte performance intime de la légende du blues touareg et vedette du film Mdou Moctar

20h00
12$
Taxes et frais inclus

Où: Espace A (1er étage)

NIGER | VERSION ORIGINALE: TAMASHEK | SOUS-TITRES: FRANÇAIS

Depuis 2009, l’artiste, programmateur, archiviste et «ethnomusicologue guérillero» autoproclamé Christopher Kirkley nous fait découvrir la musique de l’Afrique de l’Ouest grâce à Sahel Sounds, un blogue qui s’intéresse à la culture musicale du Sahel, région couvrant la Mauritanie, le Mali et le Niger.

Avec Akounak Tedalat Taha Tazoughai, Kirkley nous offre un premier opus inattendu et surprenant: en plus d’être le premier film réalisé en langue touareg (!), Akounak est également une adaptation libre de Purple Rain (1984) de Prince, à laquelle ont été ajoutés un peu de The Harder They Come (1972) et une saine dose de l’ethnofiction de Jean Rouch. Financé avec grand succès grâce à une campagne Kickstarter, Akounak met en vedette le guitariste et phénomène de la musique de téléphone cellulaire Mdou Moctar. En racontant l’histoire universelle d’un artiste tentant d’atteindre le sommet, Kirkley emprunte avec brio la structure du «rockudrame» plus typiquement américain.

Mené par un humour pince-sans-rire subtil et un véritable œil pour ses personnages et ses paysages, Akounak est un premier film à petit budget admirablement maîtrisé. Son intérêt principal réside toutefois dans la vision de Kirkley, qui nous transporte dans une région malheureusement sous-représentée au cinéma, dont les rythmes désertiques vous colleront au corps. (Ariel Esteban Cayer)

Réalisateur: Christopher Kirkley
Distribution: Mdou Moctar
Année: 2015
Durée: 75 min
Classement: en attente

 

Crédit photo: Christopher Kirkley

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires