12nov.2017

Événement spécial

Événement passé

Un atelier présenté en marge de l'exposition Conditions de fluidité de Barbara Nessim.

De 14h à 17h
Entrée libre, réservations obligatoires.

Dans le cadre de son exposition consacrée à Barbara Nessim, le Centre Phi invite le public à participer à une session particulière de dessin élaborée autour des techniques et des outils de création de l’artiste, designer et illustratrice américaine. L'atelier sera animé par l'équipe du Centre Phi.

Nul besoin d’avoir des prédispositions particulières en dessin mais plutôt le dessein de vous déconnecter du monde extérieur pour laisser s’exprimer votre inconscient. L’objectif pour chaque participant est de retrouver son âme d’enfant et de «dévérouiller» son talent créatif. Ainsi, au-delà du simple exercice esthétique, chaque participant laissera ses crayons être guidés par ses sentiments, ses pensées profondes et ses réflexions intimes.

Un carnet de croquis, un journal intime

Il y a toutefois une petite règle de base: respecter les lignes directrices de création de Barbara Nessim. Chaque participant créera ainsi son carnet de croquis. Sur les dix pages blanches de son carnet, il devra laisser libre cours à son expression personnelle de moments vécus, de paysages admirés, ou de rêves pas encore réalisés.

Veuillez noter que l'atelier sera bilingue, et qu'une captation vidéo aura lieu durant l'événement. L'artiste ne sera pas présente.

Barbara Nessim

Inspirée et transportée par l'énergie fébrile de son New York natal, Barbara Nessim a fait ses études en art au Pratt Institute à une époque où les femmes peinaient à se tailler une place dans l'industrie, même publicitaire. Loin de l'expressionnisme abstrait, alors le mouvement phare aux États-Unis, l'artiste – colocataire de la journaliste féministe Gloria Steinem – privilégie plutôt une approche narrative et symbolique, dominée par des figures féminines. Au fil du temps, cette vision audacieuse fera d'elle une illustratrice influente, à l'intersection porteuse entre le fine art et le commercial art.

Son trait dynamique, ses couleurs vibrantes et la puissante sensualité qui se dégage de son œuvre attirent vite l'attention de nombreux magazines américains. Tour à tour, Time, Rolling Stone, Vogue, Redbook, Harper's Bazaar et autres publications vedettes lui commandent illustrations et portraits – dont ceux de Joni Mitchell, David Bowie et John Lennon –, souvent pour leur une. Parallèlement, elle crée des pochettes d'albums iconiques et se passionne pour la mode, produisant chaussures et textiles. Enfin, dès 1980, elle s'intéresse aux possibilités de l'art numérique, que d'aucuns considèrent alors comme un engouement passager, et devient ainsi l'une des pionnières de ce nouveau mode d'expression artistique.

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!