22oct.

Conférence

Conversation avec le grand collectionneur de vins et spiritueux animée par Véronique Rivest.

Portes: 17h30
Conversation: 18h
Réception: 19h30
Billets: 98,38$ (Inclut un verre de bulles, une dégustation de vins et des bouchées)
Taxes et frais inclus

Où: Espace A (1er étage)

Dans le cadre de la série Récits millésimés, cette soirée donnera une place importante au storytelling, puisque Michel-Jack Chasseuil y partagera les anecdotes et péripéties entourant l'acquisition de quelques trésors de sa cave reconnue. Le public aura aussi la chance de pouvoir échanger avec le célèbre invité.

La conversation sera animée par la sommelière Véronique Rivest, qui a remporté les titres de Meilleur Sommelier du Canada (2006 et 2012) et Meilleur Sommelier des Amériques (2012), en plus de devenir la première femme de l’histoire à atteindre le podium avec une deuxième place au Concours du Meilleur Sommelier du Monde (2013). Véronique Rivest est également chroniqueuse vin à La Presse.

Une dégustation suivra la conférence, en collaboration avec l’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS), avec des bouchées préparées par Olive Orange. Vous aurez l’occasion de discuter avec des propriétaires d’agences phares tels que Christine Fréchette (Les Sélections Fréchette), Daniel Richard (Univins & Spiritueux), Maxime Balthazard (Vins Balthazard), Caroline Roy (Le Marchand De Vin) et Luc Dupré (Les Vins Dupré) et de déguster les vins qu’ils auront spécialement sélectionnés. Chacun d’eux vous racontera un récit inédit autour de la bouteille choisie.

Michel-Jack Chasseuil

Fils d’un postier de campagne, Michel-Jack Chasseuil est né en 1941, en France, dans un petit village entre Poitiers et La Rochelle.

Enfant déjà, il collectionne des fossiles, des minéraux, des timbres-poste et des monnaies.

À 21 ans Michel-Jack Chasseuil entre chez Dassault comme chaudronnier, puis dessinateur industriel, avant de passer à la vente d’avions de guerre pour les clients internationaux. C’est lors de diners dans les grands restaurants parisiens, où il reçoit les délégations étrangères, qu’il apprendra toutes les subtilités du monde du vin, y développant son palais et sa formidable passion pour les très grands crus, qu’il commence à collectionner dans les années 1970.

À la fin des années 1970, à la suite du décès de la propriétaire du Château Feytit Clinet, Mary Domergue, une grande amie de Michel-Jack Chasseuil, il héritera de la moitié du domaine viticole de cet excellent Pomerol, dont s’occupe surtout aujourd’hui son fils unique.

Quittant l’aéronautique en 1989 avec une prime d’indemnités offerte par Marcel Dassault équivalent à 50 000 euros, il se consacre alors à plein temps à sa collection, se mettant en quête de réunir tous les millésimes de rêve de tous les grands vins de France et du monde entier.

Durant la décennie 2000-2010, la cave de Michel-Jack Chasseuil passe de 25 000 à 45 000 bouteilles. Ajoutant à sa collection les grands millésimes des meilleures bouteilles qu’il lui manque depuis l’année 1917. Après quatre décennies de quête, Michel-Jack Chasseuil sera parvenu à réunir les flacons les plus fins et rares de la planète, dans une cave qui contient aujourd’hui ce que nombre d’experts considèrent comme étant la collection privée de vins la plus extraordinaire du monde.

Michel-Jack Chasseuil partage désormais son temps entre sa collection, les conférences à travers le monde, l'exploitation avec son fils Jérémie du domaine viticole de Feytit-Clinet, et sa fondation à travers laquelle il souhaite transformer une partie de sa collection en musée classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce texte a été composé par Thierry Forbois qui offrira un événement unique en son genre le 24 et 25 octobre: la première Cérémonie du vin présentée en public. Les vins servis lors de cette soirée auront été soigneusement sélectionnés par Michel-Jack Chasseuil.

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!