22mars2013

Conférence

Événement passé

Le Centre Phi et Hexagram | CIAM présentent la deuxième édition de la série HEXA_OUT, des tables rondes portant sur la collaboration entre les arts, les sciences et l'ingénierie

Première conférence: 13h - 14h30
Deuxième conférence: 15h30 - 17h
Entrée libre

Où: Espace D (4e étage)

 

HEXA_OUT est une activité de diffusion de Hexagram | CIAM qui vise, par la discussion et les échanges entre chercheurs en arts médiatiques, à stimuler les transferts de méthodologies et de connaissances. Pour le public qui y est convié, cet événement est l’occasion de prendre le pouls de la recherche-création issue de Hexagram | CIAM.

Dans le cadre de cette édition de HEXA_OUT, Hexagram | CIAM collabore avec le cycle de conférences de Hexagram-Concordia afin d’accueillir la dernière conférence de l’année 2012-2013 qui sera offerte par Nell Tenhaaf, artiste, chercheuse et professeure à l’Université York. Aux côtés de chercheurs et d’étudiants de Hexagram | CIAM, Tenhaaf analysera la tendance actuelle des pratiques en nouveaux médias au sein desquelles les notions de vie et de matérialité deviennent de plus en plus floues, entre la sphère de l’informatique et celle du biologique.

De plus, il y aura des annonces pour les membres de Hexagram | CIAM, ainsi qu’un aperçu des activités à venir.

Ce deuxième évènement de Hexagram | CIAM au Centre Phi est la poursuite de leur entente de collaboration. Leurs mandats complémentaires ont pour but de réunir la recherche-création universitaire et la diffusion de qualité pour la communauté montréalaise.


Première conférence: Collision entre formes de vie

Table-ronde avec Nell Tenhaaf, accompagné de chercheurs et étudiants de Hexagram | CIAM:

Sofian Audry (PhD Humanities, Concordia)

Aurélie Besson (Doctorat, Études et pratiques des arts, UQAM)

Tagny Duff (Hexagram-Concordia)

Louise Poissant (Hexagram-UQAM)

Animée par Chris Salter (Hexagram-Concordia)

Deuxième conférence: When Materialities Multiply: Chaos and Promise between the Computational and Biological Arts

Une conférence de Nell Tenhaaf

Alors que de nouvelles pratiques artistiques émergent et sont absorbées sous la vaste égide des nouveaux médias (bio-art, science bricolage, nano-art, etc.), une pseudo-vérité s’impose : la «nouveauté» des nouvelles matérialités intensifie celle des «nouveaux médias». En d’autres termes, le projet de combler les différences multiples qui existent au sein des nouveaux médias, avant même cette éclosion de nouvelles formes, devient à présent gigantesque. Les matérialités des pratiques en nouveaux médias se fractionnent, mêmes celles qui opèrent conceptuellement dans la même zone parce qu’elles se caractérisent par leurs dynamiques, leur ressemblance au vivant, leur vitalité, leur puissance d’agir en réseau, leur comportement, leur performativité. Certaines stratégies de négociation sur ce terrain sont plus capables que d’autres de préserver des agencements ouverts d’intention, de circulation et d’impact.

À propos de Nell Tenhaaf

Tenhaaf est une artiste des médias électroniques et professeure à l'Université York à Toronto. Depuis plusieurs décennies, sa démarche artistique se situe aux intersections de l'art, de la science et de la technologie, y compris un intérêt pionnier pour la recherche en biotechnologie et en génétique dès le milieu des années 1980. Connue internationalement pour ses articles publiés sur ces sujets, Tenhaaf est membre du jury du concours d’art et de vie artificielle VIDA depuis sa création en 1997. Elle est représentée à Toronto par Paul Petro Contemporary Art.

yorku.ca

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!