27févr.2avr.2016

Exposition

Événement passé

Le Centre Phi accueille l'exposition Army of Vandals de l'artiste montréalaise MissMe

Heures d’ouverture:
Lundi au vendredi: 9h à 17h
Samedi: 12h à 17h
Les soirs de projection dans l'Espace B (2e étage), l’exposition demeure accessible jusqu'à l’heure du début de la projection.

Entrée libre

En réponse au succès considérable de l’exposition lors de la Nuit Tribe, le Centre Phi prolonge exceptionnellement Army of Vandals jusqu'au 2 avril prochain. Conçue lors de la Nuit blanche à Montréal, l'audacieuse œuvre de collage réalisée en direct par la Montréalaise MissMe traduit une version subversive de la féminité.

Vous avez peut-être déjà aperçu les créations de MissMe en vous promenant dans les rues de Montréal. Travaillant la nuit sous le couvert de l’anonymat, l’énigmatique artiste parcourt la ville pour y fixer des œuvres en papier, dont ses Vandals qui sont ici mises à l’honneur. Ces figures géantes, toutes d’apparence et de taille semblables, montrent une femme ne portant qu’une cagoule et un t-shirt remonté pour dévoiler ses seins, qui sont en quelque sorte le véhicule de l’artiste pour dépeindre les nombreux visages de la féminité: agressivité, douceur, impolitesse, agacement. Créées avec l’intention de renverser les stéréotypes omniprésents dans les médias, les Vandals ne montrent jamais la femme en position de séduction; celle-ci se dresse forte et assurée, en pleine possession de son corps et de sa sexualité.

Outre cette exposition gratuite, plusieurs articles promotionnels, conçus avec la collaboration de MissMe (casquettes, t-shirts, etc.), sont en vente à notre boutique Le Rhinocéros.

Présenté en collaboration avec Lez Spread the Word

Page Facebook

Crédit photo: MissMe

MissMe

MissMe ne montre jamais son visage, mais son art, lui, fait bonne figure à Montréal et ailleurs. Il y a quelques années, elle a quitté une brillante carrière en publicité pour afficher ses créations dans la rue, un geste décisif qu’elle pose en vue de réaffirmer son identité. Beaucoup de ses œuvres reflètent ses fortes convictions féministes et sociales; d’autres rendent hommage à des artistes musicaux qui n’ont pas eu la reconnaissance qu’ils méritent. MissMe poursuit encore et toujours son «vandalisme artistique», la rue étant le lieu privilégié de sa libre expression.

 

Lez Spread The Word est une organisation qui rassemble, renseigne et fait rayonner les communautés lesbiennes au Québec, au Canada et à l’international.

> À découvrir

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!