27juin24août2013

Exposition

Événement passé

Un regard nouveau sur la production artistique montréalaise

Le vernissage aura lieu le 27 juin à 17h30

Lundi au vendredi: 12h à 18h
Samedi: 12h à 17h
Entrée libre

Où: Espace C (2e étage)

La Galerie Donald Browne investit l’espace galerie du Centre Phi pour la période estivale et vous présente l’exposition collective POP-UP!

La vision unique de la galerie a toujours été sa marque de commerce, passant des compositions sérielles de Raymonde April, par les déplacements matériels de Valérie Kolakis jusqu'à la peinture en tant que corporalité chez Paul Bureau. Ces artistes explorent, dans une esthétique postmoderne, leur aliénation personnelle face à la nature discursive de la production artistique actuelle.

La Galerie Donald Browne est fière de montrer les dernières recherches plastiques et conceptuelles de ses artistes. Ces pièces deviennent objets de désirs et de passion, elles suscitent la réflexion lorsqu’on s’attarde à leurs systèmes. Au-delà du beau et du connu, l'art d'aujourd'hui explore des univers qui mettent en perspective les débats de société.

Cette exposition s'inscrit dans le mandat du Centre Phi, plaque tournante de réflexion et de pensée critique, en tant qu'espace d'exploration de diverses formes d'expression artistique. La formule «pop-up» permet l'élaboration d'un nouveau discours et encourage un regard nouveau sur la production artistique montréalaise. Cet aspect cadre avec le pluralisme de la société contemporaine qui exige de nouvelles méthodes et approches afin de permettre aux arts visuels d'intégrer la culture.

POP-UP! s'inscrit dans une visée d'ouverture et de découverte de la galerie qui, dans la même veine, participera cette année à Expo Chicago ainsi qu'à Art Toronto pour la sixième fois.

Les artistes:

L’installation de Myriam Laplante dénonce l’absurdité de la société contemporaine et le cynisme du pouvoir, jouant sur la frontière entre limbes et réalité, entre visible et invisible. L’aliénation et nos difficultés d’adaptation sont des enjeux centraux de son œuvre.

Avec la série photographique Liberace’s Closet, Shari Hatt interroge notre fascination pour la vie privée des célébrités et notre relation à la notion d’identité sexuelle. Ces images transcendent la matérialité du vêtement et viennent questionner l’importance de la société du spectacle dans la culture populaire.

L’œuvre de Raymonde April se situe entre récit autobiographique et reportage documentaire. Prenant son fondement dans une autofiction, son travail explore l’influence de la narration sur l’image photographique et questionne la notion d’association sérielle.

Les travaux de Paul Bureau, Marie Chouinard, Sorel Cohen, Gabriel Coutu-Dumont, Louis Fortier, John Francis, Jim Holyoak, Mark Igloliorte, Suzy Lake, Christine MajorJérôme RubyEmmanuel Licha et Laura Santini vous seront également présentés.

Vous aimez l'art et la culture?

Abonnez-vous à nos publications!