8juill.31juill.2016

Installation

Événement passé

Le Centre Phi, en collaboration avec Téléfilm Canada, offre un espace consacré au court métrage canadien. La programmation sera revue chaque mois!

Heures d’ouverture:
Lundi: 9h à 17h
Mardi à jeudi: 9h à 18h
Vendredi: 9h à 20h
Samedi: 11h à 20h
Dimanche: 11h à 18h

Entrée libre

Où: Espace Plateau (1er étage)

Danny Lennon, commissaire cinéma du Centre Phi et programmateur de Prends ça court!, offre aux curieux une sélection aussi riche que variée. Des écrans offriront un choix de deux ou trois films pour un total de dix films par mois.

La programmation du mois inclut Quelqu'un d'extraordinaire, de Monia Chokri, gagnant du Jutra pour le meilleur court ou moyen métrage de fiction et du prix du meilleur court métrage narratif à SXSW 2014.

Tous les courts métrages sont présentés en langue originale

The Ecstasy Note, de Geoffrey Uloth (Québec, 29 minutes)

Une sombre comédie absurde suivant un mois mouvementé de la vie de Henford Phelps.

4 Quarters, de Ashley McKenzie (Nouvelle-Écosse, 13 minutes)

Un étudiant surmené se fourvoie dans une situation compliquée en tentant de venir en aide à une jeune amie toxicomane.

Avec le temps (Before I Go), de Mark Morgenstern (Québec, 11 minutes)

La lumière entre par une fenêtre quelque part à droite. Autour de nous; des chuchotements, des bribes de conversations à voix basse.

Quelqu'un d'extraordinaire, de Monia Chokri (Québec, 29 minutes)

Sarah, 30 ans, belle et intelligente, a tout pour réussir, mais son anxiété et sa peur de ne pas être exceptionnelle la poussent à l'inertie.

La tête en bas, de Maxime Giroux (Québec, 29 minutes)

La tête en bas trace un portrait hétéroclite de trois jeunes demoiselles solitaires, mélancoliques et marginales, dans la fragilité de leur quotidien.

Gods, Weeds and Revolutions, de Meryam Joobeur (Québec, 19 minutes)

Une jeune femme retourne en Tunisie et doit affronter la maladie de son grand-père et le lourd passé d'un pays sous dictature.

Amos Beauty, de Les Frères Lazer (Québec, 10 minutes)

Vers la fin des années 1980, le déménagement du vieux cimetière d’Amos provoque une série d’événements mystérieux.

Reset, de Jeremy Lutter (Colombie-Britannique, 15 minutes)

Une androïde réalise qu'elle a des sentiments pour son propriétaire et doit mettre sa vie en péril afin d'obtenir une connexion humaine.

Nutag-Homeland, de Alisi Telengut (Québec, 6 minutes)

Un poème visuel sur les Kalmouks déportés en masse par l’URSS en 1945-1957.

Winter, de Lina Roessler (Ontario, 6 minutes)

Après avoir vécu leur première neige, deux jeunes immigrants découvrent la triste réalité entre la vérité et l'imagination

> À découvrir

Vous aimez l'art et la culture?

Tenez-vous informé avec notre infolettre.

J’aimerais recevoir l’infolettre du Centre Phi, qui comprend à la fois des nouvelles et des offres promotionnelles. Et je considère être pleinement avisé que je peux, à tout moment et en un seul clic, décider de ne plus la recevoir.