1sept.30sept.2016

Installation

Événement passé

Visionnez une série de courts métrages réalisés par des talents d'ici. Notre installation sera accessible au Centre d'histoire de Montréal de septembre à novembre!

*** Au Centre d’histoire de Montréal (335, place D’Youville)

Mercredi à dimanche: 10h à 17h

Entrée libre

Danny Lennon, commissaire cinéma du Centre Phi et programmateur de Prends ça court!, offre aux curieux une sélection aussi riche que variée. Des écrans offriront un choix de nombreux courts métrages.

Notons qu'un des deux écrans de Talent tout court pour le mois de septembre présente les huit courts métrages du projet #MTLmoments / Perspectives de Tourisme Montréal.

Du 1er septembre au 20 novembre, le Centre d’histoire de Montréal sera l’hôte des composantes de la programmation permanente du Centre Phi. Pendant ces trois mois, les visiteurs pourront plonger au cœur de la réalité virtuelle, découvrir les meilleurs courts métrages canadiens et visiter notre boutique dans un tout nouvel environnement, le tout gratuitement.

Tous les courts métrages sont présentés en langue originale.

Les courts métrages présentés par Tourisme Montréal et l'initiative #MTLmoments / Perspectives

Montreal Quest IV, de Vincent Bilodeau (Québec, 3 minutes, sans dialogue)

Les codes graphiques des jeux vidéos mettent en scène l’épopée effrénée d’un touriste.

Saint-Louis Square, de Clyde Henry (Québec, 2 minutes, anglais)

Deux pigeons courtois, assis près de la fontaine du square Saint-Louis jouent aux échecs. Ils n’ont aucune idée du danger qui les approche.

Concerto pour la main gauche, de Akim Gagnon (Québec, 4 minutes, sans dialogue)

Fiction humoristique décalée qui met en scène un rituel typiquement montréalais : le déménagement du 1er juillet.

67/76, de Gabriel Poirier Galarneau (Québec, 2 minutes, sans dialogue)

1967 et 1976, deux années phares en matière de design pour Montréal. 67/76 célèbre les icônes et logos qui ont marqué l’imaginaire des Montréalais.

Rendez-vous, de Yan Giroux (Québec, 5 minutes, sans dialogue)

Le Parc olympique de Montréal, une structure architecturale fascinante explorée par deux drones dans une quête inconnue.

Huit, de Mathieu Grimard (Québec, 4 minutes, anglais)

Chaque sujet, présenté derrière une surface vitrée, nous conte les histoires qui sont nées de lieux montréalais.

TTYL, de Iouri Philippe Paillé (Québec, 5 minutes, anglais)

Nous sommes témoins des explorations nocturnes d’un artiste avec une perspective unique sur Montréal.

Appliqués for Sun, de Melissa Matos et Emmanuel Mauriès-Rinfret (Québec, 3 minutes, sans dialogue)

Une ode à l’été montréalais, son essence, sa fraîcheur et sa vivacité.

Les courts métrages proposés par le Centre Phi et Téléfilm Canada

L'air de rien, de Frédérick Pelletier (Québec, 18 minutes, français)

La vie de Carl se résume à deux choses : recevoir des coups et, malgré tout, s’obstiner à mener une existence «normale».

The Chickening, de Nick Denboer et Davy Force (Ontario, 5 minutes, anglais)

Un garçon est excité quand son père se trouve un nouveau boulot de gérant de nuit sénior chez Charbay’s Chicken World and Restaurant Resort.

Le futur proche, de Sophie Goyette (Québec, 18 minutes, français)

Robin, un pilote français expatrié au Québec, reçoit au travail un appel téléphonique qui fait basculer son monde intérieur.

Vent solaire, de Ian Lagarde (Québec, 18 minutes, français)

Durant les derniers jours d’une secte isolée en campagne, Michel se prépare au transfert ultime.

Migration, de Johanne Ste-Marie (Québec, 6 minutes, sans dialogue)

Un film sur la nature millésime explore le parcours migratoire d'un troupeau de créatures sauvages.

A Teachable Moment, de Jason Jeffrey (Ontario, 8 minutes, anglais)

Henry gît au bord de la route, blessé par balle. Une jeune mère aux priorités bizarres prend cette occasion pour apprendre une leçon à son enfant.

Aspiration, de Constant Mentzas (Québec, 12 minutes, sans dialogue)

Sur une plage déserte, un homme stationne sa voiture. Pendant que la marée monte, il s'acharne sur son véhicule à coups de marteau...

Me, Baby & the Alligator, de Jean Faucher et Bob Olivier (Québec, 11 minutes, anglais)

Un couple vit dans un camion avec un alligator. À une cantine mexicaine, un homme démontre un intérêt menaçant envers la femme.

L'homme qui plantait des arbres, de Frédéric Back (Québec, 30 minutes, français)

Un berger provençal reboise patiemment un coin de pays d'où la vie s'était retirée.

Destroyer, de Kevan Funk (Ontario, 11 minutes, anglais)

Un jeune athlète est troublé lorsqu'il est témoin d'un acte de violence que commettent ses coéquipiers.

Le Centre d'histoire de Montréal, institution muséale municipale, a pour mission de transmettre une meilleure compréhension de Montréal, de sa diversité culturelle et de ses patrimoines matériels et immatériels. Par sa démarche participative, il met son expertise au service des citoyens et recueille leurs récits et objets dans le cadre de ses expositions et activités. Il dévoile comment les Montréalais et Montréalaises ont façonné l'environnement urbain et défini l'identité de la métropole.

> À découvrir

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires